L'expertise de Moov'Adapt se trouve dans ...

Le professionnalisme des intervenants


Marie-Laure Potvin- Beaudoin

Enseignante en Activités Physiques  Adaptées depuis 2008    

Expériences  (France et  Québec)

Libéral à domicile et pour des institutions: 8 ans

Centre de Rééducation Fonctionnel: 2 ans

Centre de soins de suite et de réadaptation respi-cardiovasculaire: 1 an

Centres adaptées: 1 an

Publics cibles :  publics avec ALD, publics avec des déficiences cognitives, enfants, publics valides,  personnes âgées et personnes avec des troubles musculo-squelettiques.

Formations annexes:

Pilates, Spinal, Taï-Chi, Qi-Gong, entraînement cardiovasculaire en extérieur, entrainement de renforcement musculaires...

Le point commun à  toutes ces expériences est de prendre en compte les douleurs, la capacité physique des personnes et surtout de travailler avec la respiration.

Son envie pour Moov'Adapt:

Souhaitant travailler dans une approche globale et complète (aspect psychique, physique et émotionnelle), je cherche à encadrer les personnes en leur proposant le mouvement afin de leur donner le goût de bouger pour un mieux-être général.

 

Clémence Lenne

Masseur kinésithérapeute depuis 2009

Expériences :

6 ans en libéral

4 ans en Centre de Rééducation Fonctionnel

Publics cibles : enfants avec des  polyhandicaps / personnes avec des troubles musculo-squelettiques / personnes en Affections Longue Durée / personnes de l’âge d’or

Son envie pour Moov' Adapt:

Après ses années d’expériences, elle constate qu’elle a énormément de difficultés à faire perdurer l’effet bénéfique des soins de kinésithérapie sur ses patients et qu’ils nécessitent de suivre un programme d’activités physiques adaptées à leur pathologie. Elle se trouve face à un manque de structure avec lesquelles elle pourrait faire un relais pour ces patients. En créant Moov'Adapt, elle souhaite répondre à ce besoin pour casser le cercle vicieux de la chronicité.

 

Leur envie commune

    Toutes les deux portées par la même idéologie et l’envie d’apporter du « mieux -être» physique aux habitants de la CCPV, nous sommes décidées à monter cette structure qui manque sur notre territoire.